Cabinet DRAÏ, avocat aux barreaux de Paris, New York et Lyon. Avocat à la Cour Suprême des Etats-Unis
+33 1.47.63.73.25
·
contact@avocats-drai.fr
·
Lun - Vend 09:00-18:00
Cabinet DRAÏ, avocat aux barreaux de Paris, New York et Lyon. Avocat à la Cour Suprême des Etats-Unis
+33 1.47.63.73.25
·
contact@avocats-drai.fr
·
Lun - Vend 09:00-18:00

Devenir Avocat International

Basé à New York, Paris et Lyon, notre cabinet d’avocats internationaux est spécialisé dans le conseil et l’assistance des justifiables lors de contentieux nationaux ou internationaux, dès lors qu’il implique un tiers à l’étranger. Etre avocat international c’est déterminer la juridiction compétente mais aussi la loi applicable  à l’affaire en question afin d’y exercer son rôle.

Regard sur la formation

Devenir avocat international est une vocation. Ce métier, proche de celui de juriste d’entreprise, implique un cursus spécifique. Il faut, pour cela, valider un master en droit, et puis se spécialiser en droit international public approfondi, en droit international privé, en droit communautaire, correspondant au droit au sein de l’union européenne, en droit de l’homme, en commerce international et en gestion de contentieux et arbitrage.

Un apprentissage post master

Après l’obtention du Master de droit, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle de 18 mois en France. La formation est organisée autour d’enseignements mais aussi autour de nombreux stages au sein de cabinets d’avocat et d’autres professionnels juridiques ou judiciaires. A l’issu de ces 18 mois chaque avocat intégrera un Barreau.

Compétences et profil requis

Les qualités requises pour exercer ce métier sont multiples. Il faut dans un premier temps comprendre les enjeux globaux internationaux. Cela requiert de solides connaissances en droit mais aussi une culture générale, politique et géopolitique excellente. Il est également primordiale de parler diverses langues et de maîtriser les notions juridiques de la langue. Afin de devenir avocat international, il est indispensable de porter un intérêt au droit et à l’économie. Les connaissances doivent s’articuler autour du droit international privé, du droit des sociétés, du droit communautaire, du commerce international… Au-delà des compétences, le futur avocat international devra être doté d’aptitudes naturelles. Il est en effet conseillé de s’exprimer avec clarté, de faire preuve d’aisance et d’être doté d’une âme de défenseur.

Focus sur le métier d’avocat

Gérer des procédures liées au droit des affaires internationales implique des connaissances dans le droit des affaires étrangères, dans le droit commerciale et de la concurrence, ou encore en fiscalité internationale et de maîtriser les notions de propriété intellectuelle et industrielle. Les avocats internationaux collaborent étroitement avec les entreprises. Il s’agit de défendre les intérêts de son client devant des juridictions compétentes mais aussi de prodiguer des conseils juridiques. Être familier avec les procédures de création de sociétés offshores, de restructuration ou de délocalisation de production vers d’autres pays sont des éléments indispensables et ne reflètent qu’une partie des compétences indispensables.

Représenter les particuliers

Mais un avocat international conseille et assiste aussi les particuliers lorsque la situation présente des éléments internationaux, comme par exemple si l’un des deux partie est de nationalité étrangère, si l’un des deux partie travaille à l’étranger, ou encore si les dommages causés ont lieu dans un pays étranger. Cet aspect concernera notamment les divorces, enlèvements d’enfants, succession à l’échelle internationale ou encore le droit de la responsabilité civile. Il doit être à même de guider sur les systèmes juridiques d’un ou plusieurs pays.

Le cabinet d’avocat Drai, en charge d’affaires nationales ou internationales reflète, par son expertise et ses qualités de conseils, cette prise en charge des particuliers et des professionnels.